ile tromelin couverture

4° de couverture :

Un minuscule bloc de corail perdu dans l’océan Indien. Cerné par les déferlantes, harcelé par les ouragans. C’est là qu’échouent, en 1761, les rescapés du naufrage de L’Utile, un navire français qui transportait une cargaison clandestine d’esclaves.

Les Blancs de l’équipage et les Noirs de la cale vont devoir cohabiter, trouver de l’eau, de la nourriture, de quoi faire un feu, survivre. Ensemble ils construisent un bateau pour s’enfuir.

Faute de place, on n’embarque pas les esclaves, amis on jure solennellement de revenir les chercher.

Quinze ans plus tard, o retrouvera huit survivants : sept femmes et un bébé. Que s’est-il passé sur l’île ? A quel point cette histoire a-t-elle ébranlé les consciences ? Emu et révolté par ce drame, Condorcet entreprendra son combat pour l’abolition de l’esclavage.

 

ile tromelin

Image extraite du site d'Irène Frain :

Mon avis :

Cette histoire est basée sur des faits réels, historiquement mis au jour par Max Guérout.

Irène Frain, suite à une rencontre, un jour pluvieux à Paris, décide de relater ce drame. Se servant d’archives rassemblées par l’équipe de la mission archéologique sur l’île (musée de la Marine, thèse de doctorat sur la « Compagnie française des Indes », Archives Nationales….), puis fait elle-même d’autres recherches et visité l’île, l’auteur nous livre sans pathos, les faits dans leur abomination mais aussi les débuts de l’abolition de l’esclavage.

Une postface de Max Guérout vient nous donner tous les détails historiques et les faits qui ont conduits à relater cette histoire.

Un vrai régal de lecture…..