Peut-être connaissez-vous le film "Et au milieu coule une rivière" ?

L'histoire de deux frères, Norman et Paul Maclean, élevés au début du siècle sous le signe de la religion presbytérienne et de la pêche à la mouche, deux disciplines d'une égale rigueur qui façonneront leur vision du monde.

A la fin du film le pasteur (père des deux frères) dit son sermon.

Ce sermon m'a beaucoup marqué et lorsqu'un problème survient ce passage me revient à l'esprit :

"Il arrive dans la vie de chacun d’entre nous un moment ou, voyant un être aimé dans le besoin, nous nous posons tous la même question.

Je veux l’aider Seigneur !

Mais de quoi donc a t-il besoin ?

Tant il est vrai que nous sommes rarement en mesure d’aider nos proches, soit que nous ignorions quelle part de nous même donner, soit que la part que nous avons à donner ne convienne pas.

Ainsi ce sont ceux que nous devrions connaître, qui nous échappent.

Mais nous pouvons les aimer quand même.

Les aimer sans les comprendre, les aimer d’un amour sans limite."